Le Blog Chapsvision

Définition de la délivrabilité

Qu’est-ce que la délivrabilité ?

On dit d’un email qui est délivré lorsque celui-ci arrive dans la boite de réception du destinataire, qu’elle soit principale ou secondaire. Ce qui signifie que l’email a passé les divers filtres existants notamment pour les spams. Lorsque l’on parle de délivrabilité, cela revient à parler d’une pratique visant à envoyer des campagnes d’emailing sans que celles-ci ne se retrouvent supprimées, filtrées ou considérées comme spam, avant d’être potentiellement ouvertes et lues par ses destinataires.

C’est un élément incontournable dans toute stratégie d’email marketing. Un email non reçu ou placé en courrier indésirable va impacter votre relation client, entacher votre image de marque et votre notoriété.

Les leviers d’une bonne délivrabilité 

Une bonne délivrabilité commence par votre base de données. Il ne sert à rien d’avoir une base de données volumineuse, privilégiez la qualité à la quantité. Il vaut mieux avoir dans sa base des contacts vraiment intéressés. Pour cela, la mise en place du double opt in s’avère pertinente. Pour rappel, le double opt in c’est le fait d’envoyer un email de confirmation à un nouveau contact lorsqu’il s’abonne à votre newsletter. Grâce à cela, vous obtiendrez des personnes qui suscitent un véritable intérêt pour vous, et écartez d’office les personnes qui ne valident pas ou qui entrent des adresses emails erronées.

Toujours dans cette optique d’une base de données de qualité, le process de désinscription est tout aussi important car il vous permet d’une part d’être en règle avec le RGPD, mais également d’avoir une suppression automatique des contacts qui ne manifestent aucun intérêt. Veillez ainsi à ce que la procédure pour se désinscrire soit simple et en une seule étape.

Enfin, veillez à nettoyer régulièrement votre base de données. Un trop grand nombre de non-ouvreurs et de contacts inactifs ont tendance à nuire à votre délivrabilité en glissant vos communications dans la boîte de spam même de vos contacts actifs.

La technologie est également un levier à ne pas négliger. Pour cela veillez à établir la réputation de votre adresse IP, votre nom de domaine et renforcez la confiance avec des protocoles d’authentification.

Autre levier d’une bonne délivrabilité et pas des moindres : le contenu !

Cela commence par un objet mail qui cartonne ! C’est-à-dire que le message doit être clair et concis, percutant, il doit mettre en avant le contenu le plus important de la campagne, être personnalisé, formulé avec des verbes d’actions, respecter le plan anti-spam et d’une longueur entre 30 et 50 caractères. Avec ça, votre destinataire doit être en mesure de cibler dès le départ quelles messages vous souhaitez lui faire passer.

Comment mesurer la délivrabilité ?

Après avoir activé les bons leviers pour votre délivrabilité, il convient de la mesurer afin de vous assurer qu’elle reste toujours optimale.

Parmi les KPI’s à surveiller :

  • Le taux d’ouverture, cela correspond au nombre d’utilisateurs uniques ayant ouvert votre email
  • Le taux de clic c’est le nombre d’utilisateurs qui ont cliqué sur un lien dans votre email
  • Le taux de rebond email est très important puisqu’il s’agit de la proportion entre le nombre d’emails envoyés et le nombre qui reviennent avec un message d’erreur.
  • Le taux de désabonnement
  • Le taux de spam soit le nombre d’emails signalés comme étant du spam.

Nos conseils pour vos campagnes

Une bonne délivrabilité, c’est avant tout veiller à envoyer des emails avec :

  • Le bon contenu qui équilibre les images et les textes, un call to action unique, de la personnalisation, un objet court et impactant.
  • Le bon ciblage, avec des contacts qui se sont inscrits à votre newsletter, veiller à avoir des adresses mails valides et un contenu qui est adapté aux contacts
  • Le bon moment, il ne s’agit pas d’inonder les boîtes de réception avec vos emails, mais d’envoyer aux jours et aux heures où le taux d’ouverture est le plus adapté. Pour cela il faut passer par une série de tests.
  • La bonne exécution de l’envoi, c’est-à-dire tester les liens et la présentation de votre email avant envoi, éviter les pièces jointes, privilégier les images hébergées sur le site, s’assurer d’être un expéditeur authentifié avec un nom de domaine évocateur.

Ces bonnes pratiques vous permettent d’éviter les différents filtres qui bloquent la délivrabilité.

En suivant cette checklist pour concevoir votre emailing vous augmenterez votre délivrabilité pour l’ensemble de vos envois grâce à une diminution du taux de désabonnement, du nombre de bounces et éventuelles plaintes de vos listes de contacts et clients.

Ainsi, vous soignez votre réputation et vos messages passeront mieux auprès de vos destinataires

Découvrez notre les fonctionnalités de notre solution de marketing automation NP6 by ChapsVision  qui vous permettront de mieux paramétrer les campagnes marketing de votre entreprise et d’en optimiser la délivrabilité.